Etats-Unis

 A) De la stérilisation forcée…

1) … aux Etats-Unis

  •  Les faits

En 1927, la Cour Suprême des Etats Unis a voté le droit d’un Etat à stériliser de force les personnes considérées comme inaptes à accoucher d’un être humain. En effet, selon les idées des politiciens de l’époque et leur point de vue, ces personnes auraient des traits de caractère ou de personnalité considérés comme « indésirables » qui pourraient être transmis aux descendances. L’inspiration de cette loi est trouvée dans les travaux du médecin hygiéniste américain Harry H. Laughlin, qui considérait la stérilisation obligatoire et déclare : « l’application pratique des principes biologiques et sociaux fondamentaux qui déterminent l’amélioration raciale ainsi que la santé raciale – physique, mentale, et spirituelle – des futures générations ».

Dans ce cadre d’élimination des êtres qualifiés comme tels, on peut citer comme exemple :

  • les handicapés mentaux
  • les alcooliques
  • les criminels violents
  • les délinquants sexuels

A cette époque, les politiciens étaient persuadés de pouvoir « aider la nature » à long terme, en intervenant sur qui a le droit de se reproduire et qui n’a pas le droit : on rejoint ainsi une politique d’Etat eugéniste.

De ce fait, environ 70 000 Américains ont été stérilisés de force, puisque cela a été ordonné par la justice, et ainsi pratiqué dans les hôpitaux publics américains entre 1907 et 1960. Ce n’est qu’en 1973 que le département de la santé a interdit cette pratique.

330px-sterilization_states

Cette image est un poster d’une conférence sur l’eugénisme aux Etats-Unis en 1921 montrant quels États ont mis en place des lois sur la stérilisation forcée. Par exemple on voit que les Etats de la côte Ouest comme la californie ont adopté cette législation.

  •  Un exemple concret de stérilisation aux Etats Unis : le cas de Carrie Buck

carrie-buck

Tout commence avec Emma Buck, la mère de Carrie Buck. En 1910, ses trois enfants lui sont retirés et placés en famille d’accueil, car elle doit être transférée dans un établissement psychiatrique réservé aux épileptiques et aux « faibles d’esprits », selon le point de vue de l’Etat.
Une de ses enfants, Carrie, a été reccueillie par la famille Dobs, puis lorsqu ‘elle atteint 17 ans, elle est violée par l’un des fils de la famille, et se retrouve enceinte.  A la naissance de l’enfant, qui s’avère être une fille, les Dobs reccueillent cette dernière et l’élèvent comme leur enfant. Prétendant Carrie « dégénérée », tout comme sa mère, ils demandent son internement en psychiatrie.
Son médecin, le Dr. Priddy, principal de la colonie psychiatrique en Virginie, prend la décision de stériliser Carrie, toujours dans cette même idée d’améliorer l’espèce humaine. Voici ses propos pour justifier cela : « La seule façon d’éviter qu’elle ne se reproduise est soit de la séparer du reste de la société soit de faire quelque chose qui lui interdirait d’infanter ».

La Cour de l’Etat de Virginie accorde ainsi cette stérilisation, et d’autres acteurs interviennent pour témoigner . On peut en effet citer Caroline Wilhelm, bénévole de la Croix Rouge, qui avait été contactée par les Dobs lors de la grossesse de Carrie. Celle-ci indique : « Si Carrie était autorisée à avoir des enfants, il est probable que ces derniers seraient également déficients mentalement. Je pense qu’une fille avec sa mentalité est plus ou moins à la merci des autres personnes… Sa mère avait trois enfants illégitimes et il est très probable aussi que Carrie aurait également des enfants illégitimes ».

Le mouvement eugéniste était alors ainsi à son apogée.

Au final, on peut dire que le point de vue de la politique des Etats-Unis est calqué sur les idées eugéniques. D’après le professeur Mehler, «  les idées eugéniques n’ont jamais complètement disparu aux Etats-Unis, un jour ou l’autre, un Etat adoptera de nouveau une loi sur la stérilisation forcée ». En effet, cette volonté de vouloir sans cesse « améliorer » les personnes dites différentes est encore présente de nos jours. Cela montre donc que les êtres humains ne peuvent pas être modifiés sans limites, parce qu’on ne peut pas empêcher certaines personnes de se reproduire simplement parce qu’elles sont différentes au vu de la société. C’est ainsi la morale qui pose une limite car tout le monde a le droit à ses libertés, et personne ne doit être en mesure de les enlever à quelqu’un en particulier. 

Malheureusement, cette utilisation de l’eugénisme à des fins négatives n’a pas servi de leçon aux générations qui ont suivi, car par la suite, les Allemands ont établi des lois encore plus sévères sur le modèle de la législation américaine. Puis la Suède a de nouveau adopté des lois de stérilisation contrainte

carrie-buck

 

 

 

 

Une photo de Carrie Buck

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s